Création du pôle municipal des Crépinais

La création du pôle municipal des Crépinais, pour lequel il faudrait trouver un nom plus évocateur, est pour la ville un emblème aussi fort que la création de la Maison des Arts, du point de vue de son emprise territoriale, de son rayonnement communal et de sa place dans une Opération de Renouvellement Urbain.

Le groupe ESHA / Les verts souhaite attirer l’attention sur les points suivants :

1) La nécessité d’une politique jeunesse :
Le renouvellement du bâti ne peut résoudre seul les difficultés à vivre ensemble sur ce quartier. Une politique jeunesse avec des professionnels en nombre suffisant, des actions de prévention avec l’ensemble des partenaires doit être poursuivie et amplifiée pour ne pas retrouver, à l’ouverture de ce nouvel équipement, les mêmes difficultés.
Une politique de prévention, coordonnée avec l’Espace Animation est indispensable et les caméras ne peuvent seules exercer ce rôle.
2) Des coopérations et des mutualisations indispensables :
La multiplicité et la diversité des services et des utilisateurs va nécessiter de déterminer un projet de fonctionnement partagé par tous, impliquant chaque partenaire. Les flux intérieurs vont devoir être réfléchis pour favoriser les rencontres et les échanges. A cet effet, des lieux spécifiques devront être prévus. Une meilleure connaissance réciproque ne peut que favoriser les interactions et les synergies que nous souhaitons pour les occupants de cet équipement.
3) Une empreinte écologique minimale :
Nous devons être exemplaires du point de vue architectural et énergétique. Nous devons afficher des exigences fortes et viser un bâtiment à énergie positive en utilisant le réseau de chaleur existant et en profitant des surfaces disponibles (façades, toits) pour produire de l’énergie. La qualité des matériaux utilisés est primordiale, le choix du durable est indispensable.
4) Des accès facilités :
Dès à présent, il faut inclure la question des stationnements et en particulier, la nécessité d’implanter des stationnements sécurisés pour les deux roues.

5) La présence du CCAS et d’un accueil administratif pour les formalités dans un quartier populaire est une nécessité pour ses habitants et une image forte donnée par la ville.
6) La création du pôle enfance est importante et nous saluons le rapprochement des structures et modes d’accueil prévu dans un lieu unique.

Mots-clés : ,