Socioculturel : enfin des conventions tripartites…

Socioculturel : enfin des conventions tripartites…

Conseil municipal (avril 2013) – Marie-Paule ANNETTE a tenu à saluer la fin satisfaisante des difficiles négociations menées depuis deux ans avec la Caf, à propos du financement et de l’agrément des centres socioculturels…


Mesdames, messieurs,

Ces conventions tripartites marquent la fin de près de deux ans de négociations entre la ville, la CAF et les six associations des centres socioculturels (ASEC)de Saint-Herblain. Durant cette période, nous avons souvent eu des incompréhensions et des tensions avec les administrateurs. Le groupe ESHA/Europe Ecologie les Verts votera, sans aucune hésitation, cette délibération :

  • Délibération répondant aux attentes des associations socioculturelles.
  • Délibération, en adéquation, avec notre programme municipal : « Innover – Protéger – Participer ».

Innovantes, ces conventions le sont.

Comme l’a souligné, la CAF, lors du dernier comité de pilotage, seule, la Communauté de communes du pays de Blain a signé une convention de cette nature, une convention regroupant plusieurs partenaires.

Protéger, c’est ce que la ville traduit à travers notamment son soutien financier :

  • En prenant en charge une partie du financement du salaire du personnel
  • En attribuant une subvention de fonctionnement aux associations socioculturelles
  • et en mettant à disposition des locaux.

Enfin, ces conventions tripartites permettent aux membres des ASEC d’être reconnu dans leurs missions et de faire participer les habitants et les habitantes à l’élaboration de l’animation socioculturelle du territoire.

Les élu-es, dans les conseils d’administration, continueront à soutenir le travail et l’engagement des administrateurs bénévoles.

Les ASEC peuvent ainsi travailler plus sereinement à l’élaboration de leur projet social afin d’être prêtes à le présenter à la CAF et à la ville dans le courant du mois de septembre.

Marie Paule ANNETTE

Mots-clés :