Quand l’écologie politique laisse sa marque à St Herblain…

Et nous n’y sommes pour rien ! (ou presque …)