Chaîne humaine : objectif atteint !

Ce samedi 11 mai, EELV était présent à la mobilisation contre le projet de nouvel aéroport à Notre-Dame des Landes en participant à la grande chaîne humaine sur le territoire concerné.

Plus que jamais EELV est aux côtés des paysans, habitants de la zone, comités de soutien, et élu-e-s pour amplifier la résistance contre ce projet de nouvel aéroport. Ce combat partagé doit aboutir à l’abandon de ce projet, de plus en plus justifié après la remise des différents rapports d’expertise il y a un peu plus d’un mois.

Le Secrétaire national, Pascal Durand, les porte-parole Elise Lowy et Jean-Philippe Magnen, ainsi que des parlementaires étaient présents sur place samedi. Ils participaient à la chaîne humaine où ils ont retrouvé de nombreux militants écologistes pour porter cette autre vision du développement et de l’aménagement du territoire.

chaine1

25 km main dans la main pour une Zone A Défendre et faire triompher le bon sens face à un projet absurde, inutile et dispendieux.

Sous ce lien les photos mises en ligne par l’ACIPA

Revue de presse :

Cinquante Berrichons à Notre-Dame-des-Landes

la Nouvelle République

Les membres du Comité citoyen de l’Indre contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Cicpa 36), la Confédération paysanne et Europe Écologie-Les Verts (EELV), n’avaient donc aucune raison de regretter d’avoir affrété un bus, hier, à destination de la

Notre-Dame-des-Landes : une chaîne humaine de 25 kilomètres

Le Point

Des opposants se réclamant pour la plupart des plus de 200 comités anti-Notre-Dame-des-Landes de toute la France, mais aussi des représentants de partis politiques comme le NPA ou Europe Écologie-Les Verts (EELV) et le Parti de gauche, étaient

Eva Joly à Notre-Dame-des-Landes – 11/05/2013

L’Express

L’ancienne candidate écologiste à la présidentielle a participé avec d’autres élus d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à la chaîne humaine géante organisée samedi 11 mai par les opposants au futr aéroport de Notre-Dame-des-landes.

Notre-Dame-des-Landes. 40.000 personnes selon les organisateurs

Le Télégramme

Sur place, notre journaliste a pu constater que cette fameuse chaîne a bien été formée, « malgré quelques interruptions », sur son tracé. Eva Joly, ex-candidate d’Europe-Ecologie-Les Verts à l’élection présidentielle était sur place. Son interview sera

Notre-Dame-des-Landes : nouvelle manifestation des opposants à l …

Boursorama

L’accord verts-PS passé en pleine campagne présidentielle prenait déjà acte du «désaccord» entre les deux formations politiques «sur l’opportunité de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes». «On est là pour rappeler notre opposition» à un «projet qui

Notre Dame des Landes : des Angevins dans la chaine humaine

Angers Mag Info

Même si je ne peux pas calculer le nombre de participants, je sais qu’ils sont venus nombreux, dans une ambiance festive et conviviale », déclarait cet après-midi Romain Laveau, conseiller municipal d’Europe Ecologie les Verts à la mairie d’Angers.

Notre-Dame-des-Landes: une chaîne humaine géante contre l …

Orange

Notre-Dame-des-Landes: une chaîne humaine géante contre l’aéroport. Les organisateurs de la chaîne humaine géante qui a encerclé samedi sur 25 km le site du futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes, auquel ils s’opposent, ont affirmé avoir réussi leur

Chaîne humaine contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Boursorama

NOTRE-DAME-DES-LANDES, Loire-Atlantique (Reuters) – Une chaîne humaine regroupant plusieurs milliers de personnes s’est formée samedi à Notre-Dame-des-Landes pour protester contre le projet d’aéroport international prévu sur cette commune située à

Notre-Dame-des-Landes : des milliers de manifestants contre l …

RTL.fr

Parmi les opposants se trouvaient des représentants de partis politique comme Nicolas Dupont-Aignan (NPA) ou Eva Joly (Europe-Écologie-Les Verts). « Le projet n’est pas abandonné. Ce que nous voulons c’est l’arrêt de ce projet », a souligné cette dernière.

Une chaîne humaine géante autour de Notre-Dame-des-Landes

Le Figaro

… plus des opposants faisant parti des quelques 200 comités anti-Notre-Dame-des-Landes venus de la France entière, des représentants de partis politiques comme le Front de Gauche, le NPA ou Europe Écologie Les Verts ont également fait le déplacement.