SACRÉE LÉGION : RENDEZ-VOUS LE 8 JUIN À NdDL

MARIE MONIQUE ROBIN

Remise de la légion d’honneur à Marie Monique ROBIN, à Notre Dame des Landes le 8 juin.

Comme je l’ai écrit sur ce Blog, j’ai découvert dans le Journal Officiel du 2 janvier que j’avais été nommée Chevalier de la Légion d’honneur dans le “contingent” de Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. La ministre m’a confirmé dans un courrier que c’est elle qui m’avait proposée pour cette distinction  qui m’a d’abord quelque peu embarrassée. De partout me sont arrivés des avis contradictoires, entre ceux et celles qui me demandaient de refuser une médaille créée par Napoléon (30%), et ceux et celles qui me recommandaient de l’accepter car elle constituait unereconnaissance pour le travail journalistique que j’ai accompli depuis vingt-huit ans (70%). J’ai expliqué sur ce Blog pourquoi j’avais finalement décidé d’accepter l’insigne de la République.

Restait à déterminer qui allait me remettre la fameuse médaille et où…

J’avais, en effet, deux options: soit une remise officielle par Mme Batho, ce qui me semblait difficile, même si je la remercie du courage dont elle a fait preuve en me nominant. Je sais que ces lignes vont en faire hurler certains, mais qu’importe: je suis une femme libre et j’entends bien le rester, malgré les risques que cette posture fondamentale me fait (parfois) courir. En l’espèce, j’estime que le fait d’avoir proposé une journaliste d’investigation qui régulièrement épingle dans ses enquêtes la collusion des pouvoirs économiques et politiques dans des dossiers délicats honore Delphine Batho. Je lui sais donc gré d’avoir ainsi reconnu la pertinence des enquêtes que j’ai menées, même si, comme je l’ai écrit, je ne partage pas son avis sur deux dossiers qui, en tant que citoyenne, me tiennent à coeur: le nucléaire et l’aéroport de Notre Dame des Landes.

La seconde option consistait à choisir une personne qui a reçu la Légion d’honneur, pour qu’elle me la remette dans un lieu de mon choix. Après avoir largement consulté les amis et des personnes que j’estime, j’ai donc choisi Dominique Méda, une philosophe et sociologue, qui a mené une réflexion considérable sur le travail et la richesse. Peu de temps avant d’apprendre l’improbable nouvelle, j’avais lu son ouvrage Qu’est-ce que la richesse? (1999), pour préparer mon prochain film et livre, intitulés provisoirement Sacrée croissance! :

http://www.m2rfilms.com/crbst_19.html

Je l’ai donc contactée et ensemble nous avons décidé que la cérémonie pour la remise de la médaille aurait lieu à … Notre Dame des Landes, le 8 juin prochain.

Nous expliquerons à cette occasion pourquoi nous avons choisi ce lieu hautement symbolique, mais pour l’heure je me contente de mettre en ligne l’invitation, adressée àtous les citoyens et citoyennes qui s’interrogent sur le sens du mot “développement et “progrès” et sur les limites d’un modèle économique basé sur la croissance illimitée…

Blog de Marie Monique ROBIN

Mots-clés :