Rapprocher Nantes Métropole des habitants

Rapprocher Nantes Métropole des habitants

Conseil municipal (octobre 2013) – A l’occasion de la présentation du rapport d’activité de Nantes Métropole au Conseil municipal de Saint-Herblain, Laurent NOBLET a souligné la nécessité de revoir le fonctionnement de Nantes Métropole et son lien avec les habitants de l’agglomération : la transparence, le dialogue et la participation doivent être au coeur du fonctionnement métropolitain.

« M. le Vice président de Nantes Métropole, chers collègues

Pour notre groupe ESHA-EELV, un sujet nous interpelle toujours : le rapport des habitants à Nantes Métropole.

Le souci du nid de poule à reprendre sur la voirie, … la correspondance entre le ter et le bus qui se fait mal,… le ramassage des ordures qui ne passe pas cette semaine, la liste chacun peut la poursuivre…comment comprendre que ces compétences ce n’est pas la mairie, mais la communauté urbaine qui les exerce… beaucoup de citoyens ne savent pas à qui s’adresser ! Quelques uns ont identifiés le pôle, beaucoup se retournent vers la mairie qui transmet la demande au pôle…

La situation actuelle, ce sont souvent des habitants perdus, qui rencontrent soit des techniciens, soit des élus municipaux sans pouvoir direct sur le besoin quotidien.

La situation doit évoluer pour rapprocher le citoyen du politique, sur les compétences métropolitaines. La réalité de nombreuses réunions publiques concernant par exemple la requalification d’une voirie, la réhabilitation de la déchetterie, la modification d’une ligne de bus, ce sont des élus municipaux présents, sans prise directe sur le sujet, dans l’échange avec les habitants et la recherche de solutions.

Il nous semble indispensable sur toutes ces compétences métropolitaines, le vice-président à NM en charge du dossier, s’appuie dans les pôles, sur des élus communaux qui participent activement à la politique publique d’agglo. Ces élus doivent être identifiés, reconnus par les citoyens parce que légitimés par le Conseil Communautaire. La place et le rôle des élus communautaires s’en trouvera sans aucun doute renforcée.

Notre conviction profonde, c’est dans l’échange de proximité, sur le terrain que les habitants organisés ou non, et les élus peuvent rentrer en dialogue, éviter la rumeur, et permettre de trouver des solutions argumentées en lien avec le pôle.

La marge de progression est grande dans le sens de l’intérêt général. Articulons mieux le couple agglomération-ville, l’habitant est le même. Il en va de la crédibilité du politique et de l’efficacité du service public.

Des progrès ont eu lieu en mettant en place des conférences territoriales permettant aux élus des communes de participer à des débats et discussions, comme les déplacements, l’urbanisme, le logement par grand secteur géographique. Osons aller plus loin en articulant le travail des Vice-présidents de Nantes Métropole autour d’élus communaux référents.

Merci pour votre écoute et par avance pour votre réponse. »