Gare de Nantes et aménagement du pôle multimodal

Conseil communautaire du 10 avril 2015.

Intervention de Marc DENIS (groupe Écologistes et citoyens) à l’occasion du Dossier 7 : Aménagement du pôle d’échanges multimodal de la gare de Nantes – Convention de financement du transfert du centre de réparation des engins moteurs (CREM) – Centre voie – Approbation

Mon intervention portera sur la délibération qui vient de nous être présentée et sur les deux délibérations suivantes.

Ces trois délibérations sont toutes des déclinaisons concrètes de l’accord cadre  de financement du pôle multimodal de la gare de Nantes que nous avons voté en octobre 2014. Nous nous félicitons donc aujourd’hui de voir ce projet avancer, dans le respect des délais annoncés, pour une mise en service toujours prévue à la fin de ce mandat.

Ces délibérations illustrent bien à la fois l’ambition et la complexité du projet : transfert d’équipements ferroviaires, aménagements d’espaces publics donnant plus de place aux piétons et cyclistes, rénovation d’une voie de tramway, construction conjointe d’un nouveau parking intégré à un ensemble immobilier.

L’une des délibérations porte sur l’aménagement des espaces publics et la rénovation de la voie de tramway. Elle nous dit très clairement que notre réseau tramway est en partie un réseau ancien.  La ligne de tramway qui dessert la gare date de 30 ans, et la rénovation de la voie de tramway entre Duchesse Anne et la gare est une opération complexe et coûteuse, chiffrée à 17 M € TTC. Ceci illustre les choix financiers que nous allons devoir faire un peu plus tard dans ce conseil, lors de l’examen de la délibération sur l’augmentation des tarifs.

Enfin, la délibération sur la réalisation d’un parking public dans le cadre de la ZAC du Pré Gauchet nous rappelle l’importance des enjeux de stationnement dans ce secteur. On y trouve un important stationnement de surface, notamment sur les quais du canal Saint-Félix. Je crois qu’il nous faut redire l’importance de supprimer ce stationnement de surface, qui mettra en valeur des quais, le quartier, et permettre l’ouverture de la gare sur l’Erdre et, au-delà, vers la Loire, ce fleuve qui est actuellement au cœur de nos attentions.