EPCC Onyx la Carrière

Conseil municipal du 12 octobre 2015

Intervention de Jean-François TALLIO à la suite de la délibération : Reprise en régie directe par la ville des activités de l’EPCC Onyx la Carrière à compter du 1er janvier 2016.

Monsieur le Maire, chers collègues,

J’interviens au nom des élu-es ESHA-EELV et UDB,

Nous voici à une étape de l’avenir de la culture à Saint-Herblain. Les discussions qui ont eu lieu entre élu-e-s, avec les partenaires et les personnels sont de nature à conforter le théâtre de la ville et ses missions.

Pour nous élu-es EELV-ESHA et UDB, c’est un acte politique fort dans un moment où les financements publics sont contraints.

Les personnels de l’EPCC ont été écoutés, accompagnés et je crois pouvoir dire qu’ils sont confiants dans l’engagement de la ville.

Lors de la création théâtrale soutenue par la ville, « l’année de la ville longue » produit fin septembre à Saint-Herblain, nous avons vu une équipe du théâtre soudée. Le fait que la nouvelle directrice soit issue de l’équipe et soutenue par ses collègues est un bon signe. Quand elle affirme vouloir travailler en équipe, c’est pour nous un gage de réussite.

Il s’agit maintenant de confirmer la culture à Saint-Herblain, toutes les cultures, y compris les cultures de celles et ceux qui sont venus à Saint-Herblain enrichir la ville pour une amourette ou une histoire plus durable.

La création du COE, Conseil d’Orientation et d’Évaluation, le comité des partenaires ainsi que le maintien du GRAC (groupe des relais d’action culturelle) représentent un engagement pour que la culture soit discutée, partagée, proposée dans ses diversités.

C’est bien de la place de la culture à Saint-Herblain dont il est question.

La ville promeut une culture diverse, riche, accessible au plus grand nombre. Elle doit aller sans relâche vers les publics qui ne fréquentent pas ces structures.

Les centres socioculturels, les associations culturelles, les écoles de la ville doivent continuer à faire partie de nos priorités pour diffuser et soutenir la culture.

C’est dans la diversité des propositions et des publics que se situe la force de la culture sur notre territoire. Continuons à additionner les actions du théâtre, de la Bibliothèque, de la Maison des arts.

Je vous propose pour terminer ce proverbe africain :

« Une Homme sans culture est un zèbre sans rayure »,

Je vous remercie pour votre attention.

Mots-clés : ,