« Créer de l’emploi dans un monde en transition »

Tribune des élu-e-s écologistes et citoyens du mois de novembre

Logement, alimentation, mobilité, lien social… sur tous ces aspects, nous aspirons à une économie plus vertueuse centrée sur l’essentiel de nos besoins et adaptée à nos territoires. Nous laissons progressivement derrière nous un modèle économique obsolète. La croissance économique telle qu’elle a existé lors des trente glorieuses, reposant sur la consommation et l’extraction des hydrocarbures, n’est plus le modèle à suivre. Les indicateurs de richesses tels que le Produit Intérieur Brut (PIB) trouvent leurs limites et sont à ré-interroger.

De nouvelles opportunités s’offrent à nous.

Il devient urgent de développer une économie plus en adéquation avec le potentiel et les besoins de notre métropole. Les promesses d’emplois non viables ou non durables ne font plus recette.

La nouvelle économie : plus solidaire, plus innovante, plus coopérative et plus respectueuse de nos ressources assurera des retombées d’emplois pérennes sur notre territoire.

A une économie mondialisée, s’oppose désormais une économie de proximité qui relocalise l’activité sur les territoires.

Nous avons trois priorités pour l’emploi :

  • Anticiper la transition écologique : plus d’écologie c’est aussi plus d’emplois locaux et durables grâce à la rénovation énergétique, les énergies renouvelables, l’agriculture bio, la mobilité et le numérique au service de cette transition ;
  • Accompagner la transition économique pour produire et consommer autrement en structurant l’économie sociale et solidaire mais aussi l’économie de fonctionnalité et l’économie circulaire plus sobres dans l’utilisation de nos ressources ;
  • Encourager la proximité grâce à l’emploi public auprès des habitants, l’emploi associatif et l’emploi des jeunes.

Un nouveau modèle économique se construit aussi avec les partenaires sociaux, pas seulement les acteurs économiques. Les salariés doivent être entendus et impliqués.

Ces priorités renouvèleront notre politique de l’emploi, réconciliant les enjeux économiques, sociaux, environnementaux et garantissant la préservation du bien-être au travail.

Mots-clés :