Erosion des CCQ : situation inquiétante !

Marie Paule ANNETTE est intervenue au conseil municipal de décembre pour rappeler la place essentielle que doivent prendre les Conseils Consultatifs de Quartier (CCQ) sur la commune.

« Notre groupe « ESHA-Europe Ecologie Les Verts » croit en la place essentielle que doivent prendre les CCQ sur la commune. Ils ne sont pas tout de la démocratie participative, à laquelle beaucoup sont attachés autour de cette table…en même temps, les membres CCQ, par leur rôle et leur implication, sont un relais important des habitants de la vie dans les différents quartiers.

Nous nous interrogeons sur les démissions importantes enregistrées. Lors de l’installation des CCQ en 2008 :172 inscrits, aujourd’hui : 103 inscriptions ! Cette érosion est peut être à rapprocher des situations que connaissent souvent les structures après quelques années de fonctionnement. Cependant nous ne pouvons nous satisfaire de cet état de fait.

La séance du conseil municipal n’est pas le lieu pour mener une réflexion de fond, mais celle-ci s’avère nécessaire, indispensable, et notre groupe demande qu’un groupe de travail se retrouve dès le 1er trimestre 2011, afin de comprendre sereinement l’érosion des effectifs, mais aussi faire un état des lieux de ce qui marche, et ce qui marche moins bien. A tous les niveaux (service, membres CCQ et majorité municipale), il est utile de se réinterroger sur les méthodes, moyens et aussi sur les suites qui sont données aux travaux de réflexions des CCQ.

Cet outil est une chance pour la ville et ses habitants. Donnons envie à plus d’habitants, d’associations et d’acteurs économiques, d’y trouver et prendre leur place. Quand c’est le cas, c’est l’intérêt général qui l’emporte et ça participe à construire la ville ensemble.

Marie Paule ANNETTE – conseil municipal du 20 décembre 2010

Mots-clés :