Appel à projet relatif au vélo

Intervention de Marc Denis pendant le conseil métropolitain du 15 décembre 2015.

Cet appel à projet est l’une des nombreuses actions mises en place par Nantes Métropole pour soutenir et développer la pratique du vélo en ville. Les chiffres positifs que vous venez de citer montrent l’effet positif que les précédents appels à projets ont eu sur les investissements réalisés en faveur du vélo. Nous voterons donc cette délibération.

Je voudrais, cependant, profiter de ce dossier pour évoquer de manière plus générale la politique de Nantes Métropole en faveur de l’usage du vélo. Nantes Métropole a développé ces dernières années de nombreuses actions, regroupées dans un plan vélo qui couvrait les années 2009 à 2014. Ce plan vélo est donc arrivé à son terme. Cela m’amène à vous poser deux questions, Monsieur le Vice-Président : Tout d’abord, quelle évaluation a été faite du plan vélo 2009-2014, et surtout quelle échéance pour le nouveau plan vélo ? En effet, pour les élus écologistes et citoyens, ce nouveau plan vélo est indispensable et nous entendons bien y prendre toute notre part.

Certes, des progrès ont été faits, la part modale du vélo a augmenté sur l’agglomération, mais notre Métropole a encore de grandes marges de progression en matière de déplacements à vélo. Il est important de ne pas laisser retomber l’enthousiasme suscité par le succès du récent congrès Vélocity. Les récents débats de la COP21 ont montré l’urgence qu’il y a de développer toutes les solutions de déplacements permettant de limiter nos rejets de CO2 et la place de l’automobile dans l’espace urbain. En effet, toutes les études et les exemples européens autour de nous montrent que c’est bien cette place de l’automobile en ville qui conditionne très directement la capacité d’évolution de la place du vélo, avec notamment la baisse de la vitesse généralisée à 30km/h et les dispositifs permettant de sécuriser les continuités cyclables (sans parler des incivilités liées au stationnement sauvage dénoncé quotidiennement par les associations d’usagers).

Nous avons noté les annonces qui ont été faites dans le cadre des conclusions du débat sur la Loire dont nous venons de discuter : la poursuite de l’aménagement du parcours de la Loire à vélo, la réalisation d’un schéma directeur de voies express vélo intercommunales. Elles sont intéressantes, même si elles ne suffisent pas à constituer un plan vélo, qui doit également contenir des actions en faveur du stationnement, de la location. Un plan vélo doit également contenir des mesures fortes et symboliques. A ce sujet, pouvez-vous nous indiquer où en est le projet d’aménagement de la rue de Strasbourg, demandé depuis plusieurs années par les utilisateurs de cette rue, et par les associations cyclistes ?

Enfin, nous examinerons un peu plus tard la délibération 38, qui porte sur le renouvellement et l’approbation du plan de mobilité interne des agents de Nantes Métropole, et qui incite les agents de Nantes Métropole à utiliser le vélo comme mode de déplacement. Je souhaite donc parler d’une mesure déjà évoquée lors de précédents conseils métropolitains : l’indemnité kilométrique vélo.

Le principe de cette indemnité figure dans la récente loi sur la transition énergétique. Malheureusement son ambition initiale a été récemment réduite par l’Assemblée Nationale, puisqu’elle est maintenant plafonnée à 200 € par an, et surtout elle n’est plus obligatoire, mais simplement facultative, suivant le bon vouloir de l’employeur. Pouvez-vous nous indiquer si, comme nous le souhaitons, Nantes Métropole compte mettre en place cette indemnité kilométrique vélo pour ses employés ?

Lien vers le site des élu-es écologistes et citoyens de Nantes Métropole : http://elus-nantes.eelv.fr/appel-a-projet-relatif-au-velo-intervention-de-marc-denis/