Projet Grand Bellevue : Objectifs poursuivis et modalités de la concertation

Intervention de Marie-Hélène Nedelec pendant le conseil métropolitain du 15 décembre 2015.

Il faut souligner l’importance de cette délibération, essentielle pour l’avenir de ce quartier qu’est le Grand Bellevue.

Ce quartier, bien qu’idéalement desservi par les transports en commun, structuré par de nombreux services publics et soutenu par un dynamique associative forte, souffre de maux que personne ne nie : ses habitants sont victimes de fortes inégalités socio-économiques, y subissent trop souvent des incivilités, et pâtissent de l’image négative du quartier. C’est pourquoi le Grand Bellevue a été identifié comme prioritaire par le NPNRU (NOUVEAU PROGRAMME NATIONAL DE RÉNOVATION URBAINE).

Cette délibération est bien un acte fondateur du lancement opérationnel de ce Grand Projet de Bellevue. Puisqu’il s’agit de lancer la concertation préalable réglementaire avant la création d’une ZAC, outil d’urbanisme opérationnel que nous avons retenu pour son efficacité et la maîtrise publique qu’il permet pour ce grand projet.

Rappelons quand même qu’à la Métropole le travail de concertation a commencé bien avant cette obligation.

Nous venons de clore une année d’atelier permanent avec les habitants et des acteurs du territoire des 2 villes, avec aussi des ateliers sectoriels sur le devenir de la place des Lauriers, et la Place Mendès France. D’autres ateliers sont prévus pour contribuer à donner une vraie valeur ajoutée au projet.

En effet, la métropole a à la fois l’expérience, la solidité et les fondamentaux pour relever les défis de la transformation profonde de ses quartiers, mais en même temps, elle a une volonté de prendre en considération l’avis des usagers et des habitants.

Car qui connaît mieux les problématiques que ceux qui y vivent au quotidien ?

C’est aussi la vision ambitieuse de la Métropole de croiser :

  • nos ambitions communes entre Nantes et Saint-Herblain.
  • L’expertise des professionnels des 2 villes
  • Et l’expertise des citoyens en tant qu’habitants et usagers.

Concrètement :

  • Sur la place Mendès France, nous avons lancé des études de diagnostic, par des rencontres individuelles avec l’ensemble des commerçants.
  • Nous avons travaillé sur l’offre petite enfance à l’échelle intercommunale : une convention entre Nantes et Saint-Herblain met désormais en commun des places d’accueil d’urgence sur le quartier du Grand Bellevue.
  • Les services des 2 villes travaillent ensemble sur les questions de tranquillité publique et de prévention.
  • Nous étions ensemble au village de la Bernardière pour annoncer aux habitants les premières orientations.
  • Et vous le savez la réflexion en cours sur le devenir de la place des Lauriers avec notamment la destruction du linéaire du Doubs, avec un accompagnement individualisé là encore des commerçants et des habitants.

Le projet métropolitain vise une réelle transformation de ces territoires de façon globale :

  • bien évidemment sur le plan urbain avec des opérations lourdes qui vont requalifier les logements existants et diversifier l’offre
  • sur le plan écologique : les nouveaux logements et la rénovation de l’existant permettront de lutter contre la précarité énergétique tout en renforçant un maillage «  vert » de ce territoire
  • sur le volet social, par un soutien renouvelé et accru à la vie associative, et par le rôle central qui doit être donné à l’éducation : plus de liens entre l’éducation nationale et les acteurs du quartier, plus de place donnée à l’éducation populaire.
  • sur le plan du développement économique avec l’accueil de nouvelles activités. L’emploi, étroitement lié au développement économique, est la priorité de la métropole, et bien évidemment la préoccupation première des nantais. Lorsqu’on est jeune et habitant de Bellevue, trouver un emploi nécessite une détermination sans faille. Nous, élus, avons le devoir de mettre fin à cette inégalité profonde ! Il ne résoudra pas tout, mais le projet de Grand Bellevue œuvre en ce sens.

Aussi, en tant que conseillère métropolitaine, membre de la majorité de gauche plurielle de Saint-Herblain et de ce conseil, je vous encourage, cher-e-s collègues à approuver ce projet de délibération.

Son vote sera un pas de plus vers une métropole soucieuse de promouvoir nos quartiers populaires et donc vers une métropole plus juste.

Lien vers le site des élu-es écologistes et citoyens de Nantes Métropole : http://elus-nantes.eelv.fr/projet-grand-bellevue-objectifs-poursuivis-et-modalites-de-la-concertation-intervention-de-marie-helene-nedelec/