Les élu-es ESHA EELV mobilisés contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Samedi 9 janvier :

Avec près de 20 000 personnes sur le pont de Cheviré, les élu-es EELV et ESHA de Saint-Herblain ont défilé en soutien aux habitants de Notre-Dame-des-landes menacés d’expulsion, soit onze maisons et quatre fermes.

Extrait du communiqué de presse des élu-es écologistes et citoyens :

« Nous venons de participer à une manifestation historique demandant le désistement des procédures d’expulsion des familles et des paysans vivant et travaillant sur le site de NDDL.
Historique par son ampleur : plus de 20.000 participants, plus de 400 tracteurs, plus de 1000 vélos, plus de 20.000 piétons.
Historique par la qualité de l’organisation et la détermination des paysans.
Pour les élu-e-s Écologistes et citoyens présents a cette manifestation : c’est une grande réussite.
Maintenant, c’est le temps des choix.
Tous les participants attendent de François Hollande le respect de la parole donnée.
Aucuns travaux et donc aucune expulsion ne peuvent être engagés avant l’épuisement de tous les recours.
C’est maintenant au Gouvernement de prendre ses responsabilités.
Un entêtement et une poursuite de l’enlisement ne seraient pas compréhensibles.
Après la Cop21 les projets inutiles doivent être abandonnés. »
http://elus-nantes.eelv.fr/c_presse-les-elu-e-s-ecologistes-et-citoyens-demandent-larret-des-expulsions-des-paysans/

Mercredi 13 janvier, au tribunal de grande instance de Nantes, présence des élu-es écologistes et citoyens:

« Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe Écologie – Les Verts, les élu-e-s Écologistes et Citoyens de la région Pays-de-la-Loire, de Nantes métropole et de Rennes métropole soutiennent les paysans et habitants historiques de la Zone-A-Défendre de Notre-Dame-des-Landes.
Suite à la mobilisation massive et pacifiste de samedi dernier à Nantes, ils redisent ensemble leur profond soutien aux paysans menacés d’expulsion sur le site de Notre-Dame-des-Landes. Ils seront présents devant le tribunal de Nantes mercredi 13 janvier à 10h30 et appellent les habitants à se joindre massivement à la mobilisation prévue.
Emmanuelle Cosse et les élus locaux invitent les élus de toute la France qui se reconnaissent dans cette solidarité au monde paysan à réaliser des actions de soutien toute la journée du 13 janvier. Un déplacement à Nantes, une photo sur les réseaux sociaux, une vidéo : chaque élu(e) ou groupe d’élu(e)s est invité à une action symbolique et pacifique de soutien aux paysans ce jour-là.
Ils appellent également au respect de la promesse présidentielle de surseoir aux expulsions tant que les recours ne sont pas épuisés.
Le président François Hollande a eu des paroles fortes lors de la COP21 en décembre dernier qui doivent s’appliquer à ce projet inutile. Un projet dangereux pour le climat car prévu sur une zone humide agissant comme château d’eau naturel de la Loire-Atlantique.
Un projet coûteux : l’amélioration de Nantes-Atlantique serait 7 à 10 fois moins chère que la construction d’un nouvel aéroport.
Un projet destructeur de terres agricoles et de nombreuses espèces protégées.
Les élu-e-s se montrent solidaires des actions pacifiques qui seront organisées en faveur des paysans menacés d’expulsion. »
http://elus-nantes.eelv.fr/soutien-des-elus-ecologistes-et-citoyens-aux-paysans-et-habitants-historiques-de-notre-dame-des-landes-menaces-dexpulsions/

Mots-clés :