Débat d’Orientation Budgétaire

Conseil municipal du 1er février 2016.

Intervention de Dominique Bruneau.

« Mesdames, Messieurs, chers collègues,

J’interviens au nom des élu-es EELV et ESHA,

Nous ne reviendrons pas sur le contexte national. Je vous renvoie au compte-rendu du dernier conseil municipal. Nous nous contenterons de préciser nos propositions ou points d’insistance.

Nous nous sommes fixés collectivement, avec nos électeurs, trois priorités :
• Une exigence de solidarité
• Une exigence d’une transition écologique
• Une exigence démocratique
Et cela, sans augmenter nos taux d’impositions communaux (taxe d’habitation et taxe foncière).

Afin de respecter nos engagements :
1) Nous devrons nous employer à utiliser toutes nos marges financières pour renforcer notre plan de rénovation énergétique des bâtiments – nos investissements d’aujourd’hui sont nos économies de demain ! – et leur accessibilité pour tous. Nous avons collectivement enclenché cette priorité avec les rénovations de la crèche de la Bergerie et de la médiathèque Hermeland Charles Gautier.
2) Dans la mesure où emprunter aujourd’hui, c’est faire participer les futurs habitants ou usagers de demain, les taux d’emprunt actuels nous permettent de financer nos projets avec un peu de sérénité.
3) Enfin la possibilité de dédier des budgets à nos instances de consultation ou de leur faire prioriser certains projets doit être organisée – c’est à cette condition que les habitantes et habitants trouveront un intérêt à s’engager durablement. C’est ce qui est réalisé à Nantes par les budgets dédiés aux comités consultatifs de quartier.

La métropole nantaise va accueillir le sommet mondial des acteurs du climat en septembre 2016. C’est une raison supplémentaire pour consolider notre plan de rénovation énergétique. Pour cela, nous avons besoin d’un Agenda 21 et d’un plan climat air énergie communal qui soient ambitieux et visibles, qui mobilisent tous les acteurs et qui innovent.

Pour être concret :
• Continuons d’optimiser notre éclairage public avec Nantes Métropole, comme cela se fait dans plusieurs communes de l’agglomération en diminuant la luminosité de certaines zones la nuit ;
• Nous proposons de relancer le projet de parc photovoltaïque de Tougas, si le soutien de la Commission de Régulation de l’Energie n’était pas acquis. Nous pourrions organiser le recours à l’épargne citoyenne à l’image des clubs d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables, avec une mise en œuvre par tranches, etc…
• L’éducation et la sensibilisation sont à poursuivre avec des mises en pratiques effectives sur les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les quartiers.
• Le vœu sur le désinvestissement dans les énergies fossiles, voté lors du dernier conseil municipal, va aussi nous permettre de questionner les politiques d’investissement de nos partenaires financiers.

Je propose donc que nous portions, ensemble, un projet d’efficacité énergétique et de transition, en associant étroitement les herblinoises et les herblinois.
Merci de votre attention. »