Schéma d’Aménagement Durable : Une initiative herblinoise

Conseil municipal du vendredi 1er avril 2016.
Schéma d’Aménagement Durable.
Intervention de Ghislaine Carrez pour les élu-es EELV-ESHA de Saint-Herblain.

Nous tenons à saluer à la fois le résultat, l’engagement des services, les contributions des habitants et la méthode qui s’est construite au fur et à mesure.
Ce n’était pas gagné d’avance ! Le PLU de 2007 a suscité nombres de réactions, d’incompréhensions. La reconstruction de la ville sur elle-même s’est faite souvent contre l’avis des habitants, trop vite. Il fallait pourtant accueillir ces nouveaux habitants, éviter l’étalement urbain. Des améliorations ont été apportées, sans doute tardivement mais on ne peut refaire l’histoire…

Il fallait en sortir, et par le haut. En prenant le parti, dès le début de la démarche, d’associer largement la population à cette réflexion « construire la ville durable de demain », en cherchant à dépasser les représentations, les a priori, en construisant une culture commune aux élu-es, techniciens et habitants, nous ne pouvions aboutir qu’au résultat qui nous est présenté ce soir !

Pour notre groupe, la méthode employée pour le Schéma d’Aménagement Durable, l’implication des élu-e-s et des agents de la ville est celle qui devrait prévaloir pour la plupart de nos politiques publiques.

Nous voulons une ville humaine, sobre et durable :
Pour cela, la ville se doit d’économiser les espaces. Elle doit développer une mixité fonctionnelle (habitat, travail, services, loisirs, espaces naturels).Elle doit aussi préserver les zones agricoles vivrières. Elle doit entrer en transition écologique.
Tout ce travail n’a pu se faire sans une collaboration entre ville et métropole, gage d’une cohérence d’aménagement et d’une solidarité à l’échelle de l’agglomération.

Enfin, le SAD c’est aussi des schémas directeurs par quartier qui vont se concrétiser, au plus près des habitants, dans nos futurs projets de territoire. Ces projets de territoires, rappelons-le, s’écriront, eux-aussi, avec l’ensemble des associations œuvrant dans nos quartiers auprès des habitants, jeunes et moins jeunes et les autres partenaires. Encore un de nos engagements de campagne auquel nous tenons fortement !
Qu’il en soit de la vie associative, des politiques de proximité pour renforcer le lien social ou garantir la justice et la sécurité de tous, nous avons la responsabilité d’associer les habitant-es aux choix structurants pour la ville.

Merci de votre attention.

Mots-clés :