Coopération entre Dschang et Nantes Métropole dans la lutte contre le réchauffement climatique

Délibération présentée par Marie-Hélène Nedelec lors du conseil métropolitain du 29 avril 2016.

Dans le cadre de sa politique de coopération décentralisée avec la Commune de Dschang au Cameroun, Nantes Métropole soutient la commune dans sa démarche de fournir de manière pérenne à ses habitants des services urbains de qualité.

La création et l’essor depuis 2011 de l’Agence Municipale de l’Eau et de l’Energie (AMEE) de Dschang, fruit de cette coopération, illustre le chemin parcouru et la volonté de Dschang d’initier un développement local durable sur son territoire.

Toutes deux engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique, Dschang et Nantes Métropole ont élaboré avec le soutien de l’ONG « Électriciens Sans Frontières » (ESF) un programme d’extension du parc de micro-centrales hydroélectriques gérées par l’AMEE, évalué à 627 836 €.

Elles ont déposé auprès de l’Agence Française de Développement (AFD) un dossier de cofinancement à hauteur de 405 000 € sur trois ans, qui a été validé. Ce programme est disponible auprès de la Mission Solidarités et Coopération Internationales. Il se décompose en :

• réalisation de la microcentrale sur la rivière Lefock, proche de la gare routière,

• réalisation de la microcentrale de Ligang,

• étude de trois autres projets de microcentrales,

• accompagnement à la maîtrise d’ouvrage de la commune de Dschang sur le plan technique par Électriciens sans Frontières, et sur le plan de la gestion pérenne du service par Nantes Métropole,

• déploiement accru des réseaux de ces centrales en fonction des moyens disponibles.

Pour mener à bien cette coopération, il est proposé de signer :

– une convention avec l’AFD pour l’attribution à Nantes Métropole de la subvention de 405 000 € relative à ce programme,
– une convention 2016-2018 avec la Commune de Dschang portant acte de la rétrocession par Nantes Métropole de la subvention de l’AFD.
Cette convention spécifique est demandée par l’AFD pour définir les conditions et modalités selon lesquelles Nantes Métropole s’engage à subventionner la Commune de Dschang pour la réalisation du programme.
– une convention de programme avec la Commune de Dschang et ESF afin de définir les modalités d’exécution de ce programme par les trois partenaires. Elle est sans effet financier pour Nantes Métropole.

La contribution nette de Nantes Métropole s’élève à 30 000 € répartis sur 2016, 2017 et 2018, auxquels s’ajoutent 20 400 € de valorisation du temps de travail des personnels métropolitains. Pour 2016, cette contribution nette est prévue au budget à hauteur de 10 000 €.

http://elus-nantes.eelv.fr/

Mots-clés :