Fête de l’écologie 2016 – Maison de Quartier de l’île de Nantes

La fête de l’écologie : une journée pour réinterroger les pratiques politiques et militantes

Cette année le thème des mobilisations citoyennes confère à l’événement une résonance particulièrement forte en raison de son enracinement dans une actualité marquée par les mouvements sociaux et la consultation sur le transfert de l’aéroport. Chambre d’écho mais aussi agora, la Fête de l’Écologie 2016, comporte de ce fait des enjeux pour les élu-e-s, les militant-e-s qui l’organisent ou vont y participer. Dans le tumulte, Il s’agit pour nous, pendant une journée de faire une pause pour :
– Réinterroger nos pratiques militantes politiques et prendre du recul,
– Enrichir ces mêmes pratiques et l’action publique,
– Échanger avec les participant-e-s, les citoyen-ne-s et nourrir la réflexion pour produire des leviers d’action.

La fête de l’écologie : rendre compte et partager le bilan des actions


Le 19 juin, nous allons donner à voir ce qui est en marche sur notre territoire :

A travers la présentation d’initiatives locales citoyennes, associatives…, et des actions menées par les élu-e-s écologistes et citoyens au quotidien, dans le cadre de leurs mandats locaux. Il s’agit de montrer comment concrètement nous contribuons au changement de modèle et quelle part nous prenons dans les mobilisations citoyennes : sachant qu’elles nous nourrissent, nous inspirent et que nous les relayons…

Ainsi tout au long de la journée, les élu-e-s seront sur place pour échanger avec les citoyen-n-es présent-e-s sur leurs deux ans de mandat.

Les mobilisations citoyennes : montrer qu’un autre monde est possible !

La conscience de la nécessité du changement de modèle est une réalité partagée aujourd’hui par des milliers d’hommes et de femmes.

Partout des gens se mobilisent pour inventer d’autres manières de vivre ensemble. Cette dynamique s’illustre de multiples façons :
– Des citoyens montent des projets éoliens pour choisir leur consommation énergétique.
– D’autres s’organisent pour faire exister une agriculture fondée des circuits courts et des engagements environnementaux.
– Des initiatives citoyennes et associatives émergent pour accueillir avec dignité les migrants.
– Des femmes et des hommes s’engagent pour contester les expertises officielles et attaquer certaines décisions.
– Des débats sur la place publique, des occupations de sites… témoignent d’un intérêt collectif pour de nouvelles formes de « politique » autour de valeurs comme la transparence, l’éthique, l’égalité…

Partout, des mobilisations citoyennes émergent, dans le concret, dans le quotidien…

– Elles incarnent la transition. Elles redonnent du sens et fédèrent les énergies humaines.
– Elles contribuent à réinventer l’agriculture, l’économie, l’énergie… et esquissent ce que le monde de demain pourrait être.
– Elles mettent en place des pratiques de solidarité et d’auto-organisation contenant en germe le nouveau visage d’une politique fondée sur la réappropriation par les citoyen-ne-s de leur destin pour construire un avenir durable.

Ici aussi, à Bouguenais, à Saint-Herblain, à Nantes, à Rezé, à Notre Dame-des-Landes… un « Demain » local est en train de s’écrire soutenu par les élu-e-s écologistes et citoyens.

C’est pourquoi nous voulons que cette journée soit source d’inspiration pour susciter l’action. Il s’agit, en provoquant des rencontres, d’impulser des projets porteurs d’avenir et de donner à chacun envie d’agir à son échelle, dans son quartier, dès maintenant…

Le programme :
http://elus-nantes.eelv.fr/fete-de-lecologie-2016/programmefeteecologie2016/

Le dossier de presse de présentation de la fête de l’écologie :