Développement et sécurisation du réseau de transport collectifs

Conseil métropolitain du 10 février 2017.
Intervention de Marc Denis.

Voici une délibération importante, qui est le point de départ d’une nouvelle étape dans le développement de notre réseau de transports collectifs. Grâce aux lancements de 4 opérations, elle permettra à terme :

* d’une part l’extension du réseau tramway, grâce à une ligne nouvelle passant par l’île de Nantes, qui permettra à terme des liaisons de périphérie à périphérie. Nantes a été une ville pionnière en matière de tramway. Elle a été la première ville française à réintroduire ce mode de transport dans les années 80, mais n’avait pas lancé de nouvelles lignes depuis de nombreuses années, perdant en partie son leadership dans ce domaine. Lancer le projet d’une nouvelle ligne, desservant un établissement emblématique comme le futur CHU est un signe fort. Cela rejoint une proposition portée par les élus écologistes et citoyens pendant la campagne des dernières élections municipales : la mise au point d’un « plan de déplacements santé » avec des transports en commun en site propre, pour une desserte efficace du futur CHU.

* d’autre part le respect des engagements de campagne pris lors des dernières élections municipales avec la réalisation d’une nouvelle phase de la connexion des lignes 1 et 2 de tramway. Vous connaissez l’importance que les élus écologistes et citoyens apportent à la réalisation de cette ligne de rocade, qui permettra des liaisons inter-quartiers sans passer par le centre-ville. Elle était déjà inscrite dans le schéma directeur des transports collectifs de 2002. Elle a fait l’objet de nombreuses délibérations en conseil communautaire, avec notamment en juin 2006 le bilan de la concertation publique préalable, l’approbation du programme et de l’enveloppe financière. Notre réseau armature de transports collectifs est un réseau centralisé, toutes les lignes convergeant dans le centre-ville. Réaliser la connexion de ces deux lignes permettra de passer à un réseau maillé (en toile d’araignée). D’autres projets, comme la réalisation de nouvelles lignes Chronobus participeront à cet objectif de réseau maillé (en toile d’araignée)

Enfin, la poursuite de la sécurisation du réseau de tramway, l’acquisition de nouvelles rames de tramway plus longues, entièrement à plancher bas, rendront notre réseau plus performant, plus efficace !

Nantes Métropole s’est fixée l’objectif ambitieux de réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030. Nous allons adopter tout à l’heure un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement, dont l’objectif principal est de réduire les nuisances dues au bruit routier. Ce nouvel élan donné au développement de notre réseau tramway contribuera efficacement à la réalisation de ces objectifs.

Mots-clés :