Centrale photovoltaïque de Tougas

Conseil Municipal du 16 avril 2018

Intervention de Christine Noblet à propos de la Centrale photovoltaïque de Tougas

Délibération « Centrale photovoltaïque sur l’ancien CET de Tougas  Avenant n° 3 à la Convention d’Occupation Temporaire »

Mesdames, Messieurs,

Cela fait 6 ans qu’avec la mairie d’Indre nous avons choisi de mettre en œuvre notre projet de production d’énergie renouvelable.

Évidemment, en 6 ans, il se passe beaucoup d’évènements. Et dans ce domaine particulièrement.

Au fil des appels d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie, les critères pour qu’un projet soit retenu ont changé.

Et c’est ainsi que les panneaux photovoltaïques qui seront posés à Tougas seront sur tables fixes, lestés avec des supports en gabion pour ne pas altérer l’enveloppe de l’ancienne décharge.

Le prix de rachat du kwh par EDF a diminué conduisant VSB énergies nouvelles à revoir son montage économique.

Les panneaux ne seront pas fabriqués à Saint-Herblain comme cela était initialement prévu. Ils proviendront essentiellement de République Tchèque.

Dans quelques semaines ce projet de centrale photovoltaïque « Soleil de Tougas » sera sur une plateforme numérique pour faire appel à l’épargne citoyenne. 500 000 € sont nécessaires. C’était une condition pour revendre l’énergie produite un peu plus chère à EDF.

Quand les citoyennes et les citoyens participent, l’entreprise publique abonde. C’est une des avancées de la loi sur la Transition Énergétique et pour la Croissance Verte.

Quant à nous élu-e-s écologistes et citoyen-ne-s, nous préférons les projets citoyens. Ceux qui permettent aux épargnant-e-s d’avoir une voix pour choisir les orientations de l’opérateur.

Pour autant, permettre que l’épargne de nos voisines et de nos voisins finance la transition énergétique plutôt qu’une économie carbonée nous convient.

Lorsque la production de l’énergie est relocalisée, notre groupe a toujours souhaité que les flux économiques générés par ce projet soient aussi localisés. « Le soleil n’envoie pas de facture » et c’est pour cette raison que nous souhaitons que l’énergie devienne toujours plus juste, plus équitable dans son accès et que ses retombées économiques bénéficient au territoire où elle est implantée.

Je vous remercie de votre attention.