Les parking de la polyclinique

Conseil Municipal du 16 avril 2018

Intervention de Sandrine Buchou
sur protocole d’accord pour la construction de parking à la Polyclinique

L’extension de la polyclinique de l’Atlantique s’impose à nous : l’hôpital public est déplacé sur l’Ile de Nantes,  les cliniques privées en périphérie d’agglomération, avec pour corollaire l’accueil de patients venant de toute l’aire urbaine, voire de plus loin. Les cliniques avec une approche financière avec des parkings qui doivent coûter le moins cher possible.

L’objet de la délibération est l’aboutissement de longues discussions où la ville a recherché la solution technique et logistique la plus en rapport avec la réalité du besoin de stationnement  et l’attente des futurs utilisateurs.

En théorie, les places créées répondent à un besoin, si elles sont toutes occupées, mais c’est là que le bât blesse :

  • La période de gratuité de 3/4 d’heure est trop courte, et va dissuader certain
  • Le prix va en dissuader d’autres : 2,40€ l’heure…4,50€, les 2 heures…..10€ la demi-journée

Le risque réel est un report sur l’espace public qui aujourd’hui est déjà tendu et qui demain avec les 180 places du boulevoard Charles Gautier, pourrait voir celles-ci utilisées par les patients au détriment des habitants, commerces et salariés de la nouvelle ZAC !

Nous voterons du bout des lèvres cette délibération, en demandant un suivi mensuel du taux de remplissage des parkings de la PCA, et s’il s’avère que ceux-ci dysfonctionnent, le protocole doit prévoir des modifications d’allongement de la plage gratuite et une diminution du  montant du stationnement payant.

C’est à ces conditions que les places créées seront occupées et ne dégraderont pas l’espace public.

L’enjeu est de taille, c’est bien de la ville vivable dont il est question ; Que la voiture soit à sa place là où elle doit stationner et non ailleurs.

Merci pour votre attention.