Rencontre avec le collectif « Sol Roms St Herblain »

Les élu-es du groupe ESHA – Europe Ecologie Les Verts ont reçu, le 21 avril, les membres du collectif de soutien aux familles Roms, installées sur les parkings de la Gournerie. Il s’agissait de faire un tour d’horizon des initiatives prises.

Le collectif vient de se constituer en association et se dénomme dorénavant : « Sol Roms Saint Herblain ». Il a rappelé son exigence de trouver une solution légale de stationnement ou d’hébergement et note que la situation s’est apaisée depuis l’installation des familles à la Gournerie. Le collectif organise des séances de conversation en français avec plusieurs groupes, chaque semaine. Il attire l’attention sur la nécessité de formation pour les adolescents afin de leur permettre de trouver un emploi et sur l’émancipation des femmes.

Marie Hélène Nédélec a exprimé l’importance de travailler à des projets de vie ici et là-bas. Elle revient d’un voyage d’études en Roumanie pour initier des coopérations avec les collectivités dont sont originaires les Roms présents sur l’agglomération nantaise. L’immigration est d’abord économique pour un certain nombre de familles. Un accompagnement des familles candidates au retour est assuré par l’association « une famille-un toit ».

Marie Paule Annette a insisté sur le nécessaire accompagnement social. Trouver un logement ou assurer un hébergement en caravane ou en mobil homes est insuffisant.

En conclusion, Laurent Noblet a rappelé la position du groupe ESHA – Europe Ecologie Les Verts : pas d’expulsion sans solutions (intégration, coopération…) D’autres communes expérimentent, innovent, regardons ce qui peut être transposable.

Le parlement européen a invité les états membres à présenter leur stratégie nationale d’intégration des Roms dans laquelle chacun fixera ses propres objectifs ainsi que les moyens envisagés pour les atteindre, et ce pour le fin 2011. Nous craignons une coquille vide, reflétant les pratiques xénophobes appliquées jusqu’à maintenant.

Mots-clés : , ,